Installations digitales

Fragment

Voir la vidéo
Typologie
Installations digitales
Technique
Video mapping

Exposition

Occuper l’espace pour transformer ses perspectives, donner corps à l’impalpable. C’est un des principes qui nous anime depuis la genèse du studio. Un principe fondateur qui guide et élève nos créations. Un axiome créatif qu’on s’attache à cultiver partout où notre imaginaire est autorisé à se déployer.
Et c’est dans la galerie parisienne Nikki
Diana Marquardt, que nous avons souhaité en dessiner les multiples facettes au détour d’une oeuvre fragmentée. Une fragmentation volontaire entre le contenu et son contenant, entre la technique et son oeuvre. Nous avons élaboré la scénographie pour en révéler toute l’essence.

Un tête à tête où se jaugent puis se confondent créature et créateur. Réalisée intégralement en vidéo mapping, cette oeuvre met également en lumière les liens qu’elle entretient avec la technique. C’est l’envers du décor de cette relation créatrice qui s’offre au spectateur.  Un certain regard qui interroge la technique comme fragment de l’oeuvre, l’oeuvre comme fragment de la technique.

Manifestation onirique d’une réalité désunie cette vidéo sculpture, par ses effets de perspectives et ses jeux de lumière, s’attache à mettre en relief les contours de cette dernière, parties essentielles d’un tout tangible et en permanente mutation.